Liposuccion / lipoaspiration / (vibro-) liposculpture

Home / Traitements / La Silhouette / Liposuccion / lipoaspiration / (vibro-) liposculpture

Liposuccion / lipoaspiration / (vibro-) liposculpture

La méthode que nous utilisons est la vibro-liposculpture (sculpter le corps plutôt que de simplement aspirer un surplus de graisse), la liposuccion  la plus moderne, la plus efficace et la moins traumatisante actuellement.

L’intervention : comment se passe une liposuccion ?

La vibro-liposculpture se pratique le plus souvent sous anesthésie locale. Du sérum physiologique contenant un anesthésique est injecté par de très petites incisions dans la couche de graisse afin de créer une tumescence (gonflement) de la zone à traiter.

La graisse est ensuite fractionnée, émulsifiée par une sonde vibrante. L’aspiration est ainsi beaucoup plus douce, avec des canules plus fines qu’en liposuccion classique, et n’endommage pas les tissus environnants (vaisseaux sanguins, nerfs, fibres élastiques…), ce qui entraine moins d’hématomes et favorise une meilleure rétraction de la peau (effet lifting). Cette technique de liposuccion permet l’aspiration de la graisse profonde mais aussi superficielle.

La vibro-liposculpture autorise également le traitement des zones délicates (genoux, mollets, fesses…) avec grande précision.

L’intervention dure de 1 à 3 heures en fonction des zones à traiter.

Suites opératoires de la liposuccion

Vous pouvez regagner votre domicile le jour de la liposculpture.

Un panty de contention doit être porté pendant environ un mois, afin d’empêcher les gonflements et de repositionner correctement la peau. Les vibrations propres à la technique de vibro-liposculpture favorisent également la rétraction de la peau. Quelques massages (drainages lymphatiques…) sont conseillés après la liposculpture afin d’évacuer les œdèmes et d’accélérer la guérison.

Résultat de la liposculpture

Les cicatrices sont minuscules et disparaissent quasiment en quelques mois. Les adipocytes (cellules graisseuses) sont aspirés avec la graisse qu’ils contiennent, ils ne se renouvellent plus après la puberté.

Le résultat de la liposuccion est donc définitif. Cependant, les adipocytes restants peuvent augmenter de volume suite à de mauvaises habitudes alimentaires.

De la liposuccion d’hier à la liposculpture d’aujourd’hui : zoom sur les progrès de la technique de lipoaspiration, observés depuis les années 80 jusqu’à nos jours.

Inventée, en 1977, par un gynécologue français – Yves Gérard Illouz – la technique moderne de liposuccion consiste à aspirer la graisse rebelle et profonde. Si l’opération utilisait avant, de grosses canules, occasionnant des résultats probants mais non esthétiques, la technique actuelle fait appel à des canules plus affinées pour offrir un vrai remodelage de la silhouette. Voilà pourquoi, on parle désormais de liposculpture ! Une chirurgie esthétique visant à retirer la graisse qui résiste aux régimes amincissants, qu’il s’agisse de la célèbre « culotte de cheval », ou d’un excès situé dans le ventre, les flancs, les cuisses, les bras ou encore le menton. Attention : suite à l’opération, si l’adipocyte (cellule graisseuse) disparaît de manière définitive dans la zone traitée, il ne faut pas enregistrer de prise de poids ailleurs…

La lipoaspiration est l’intervention la plus pratiquée au monde

Les premières liposuccions ont été réalisées dès 1980 avec de grosses canules, qui ne permettaient qu’une aspiration de la graisse profonde; les résultats étaient souvent peu esthétiques (tôle ondulée…). Les techniques de liposuccion sur Liège se sont améliorées, les canules affinées et on parle aujourd’hui plus volontiers de liposculpture, en voulant mettre l’accent sur le fait qu’il s’agit de remodeler, de sculpter le corps plutôt que de simplement aspirer un surplus de graisse, comme c’était le cas autrefois. La liposculpture est un véritable travail d’artiste destiné à restaurer une silhouette harmonieuse.

Esthea-Clinic